Ce blog est inspiré, psychographiquement notamment, par l'esprit d'Ihsane, qui n'est nullement réduit à sa dernière incarnation en tant qu'Ihsane Jarfi, mais dans sa complétude d'esprit parfait.
C'est ainsi qu'il s'est présenté et se présente à moi qui ne suis que son intermédiaire avec les incarnés, son médium.


Quand on n'a que l'amour...


Bienvenue ! مرحبا

Pour comprendre le monde des esprits où je me trouve, merci de lire Allan Kardec : Le Livre des Esprits et Le Livre des Médiums.

L'étincelle de génie est en soi; faut-il la capter, en faire flamme éblouissante !


vendredi 28 avril 2017

Colère céleste...

Ihsane ne décolère pas contre ceux qui prétendent l’aimer sans vouloir rien entendre à ce qu’il demande pourtant de la plus claire des façons.
Certes, il ne s’agit pas de colère à proprement parler, car la colère céleste a sa spécificité; disons qu’il s’agit de colère contenue ou encore moins de colère que de gros souci. C’est comme on parle de la colère du vent ou des flots, une intensité, une violence même des éléments. Or, il en faut pour sortir parfois de l’inertie mortifère des humains !  
Ihsane ne veut en parler, et ne m’en parle pas; c’est moi qui amène le sujet quand je sens son bonheur par moment baisser d’intensité. Et il me confirme préférer être contrarié pour ne point contrarier. Et je le comprends parfaitement bien : l’amour a parfaitement ses raisons sensibles ô combien dignes!
Toutefois, après maints essais soldés par un silence éloquent toujours sans insistance de ma part, il ne s’est pas opposé à ce que je parle sur son blog de son actuel état d’âme, son récent bonheur d’avoir une jumelle incarnée chez l’élue de son coeur étant quelque peu froissé par l’inertie de la fondation censée parler en son nom.
Il a juste précisé entendre rappeler, ainsi qu’il l’a déjà dit dans son message spirituel, que s’il est Belge et fier de l’être, il demeure aussi Marocain et fier de l’être. Ainsi sa fierté est-elle double.
Or, le Maroc ne lui a pas encore rendu justice ! Comment se taire sur pareille turpitude?
Comment sa fondation ne se situe-t-elle pas à la pointe de son combat porté par d’autres?
Il se joint ici volontiers à moi pour saluer ces justes, les chevaliers postmodernes du combat humaniste.
En voici un premier exemple : Actu Gay avec un salut amical à Olivier !   

vendredi 21 avril 2017

Joyeux anniversaire, maman chérie !

Je te dis de nouveau Joyeux anniversaire !
Ce jour est ton anniversaire, maman chérie !



dimanche 16 avril 2017

Pâques d’Ihsane

Joyeuses Pâques, Vrolijk Pasen, Ihsane !
Les humains aujourd’hui vivent dans une caverne, identique à celle du philosophe, qu’elle soit celle de la philosophie, de la science ou de la religion. Ils croient enterrer les morts, alors qu’ils les tuent dans leurs pensées; car les absents ne sont pas morts, l’esprit étant éternel. Il survit à la mort de son véhicule terrestre pour retrouver son véhicule céleste. Et, pour certains esprits supérieurs, il arrive qu’on assiste à une résurrection de l’esprit non pas en une incarnation classique, mais une épiphanie paraclétique. 
C’est Pâques  d’Ihsane Jarfi !
Si ceux qui l’aiment en doutent, qu’ils se posent alors la question : l’aiment-ils vraiment ? Savent-ils ce qu’il est ? Ne se comportent-ils pas comme les injustes qui ne connaissant pas sa valeur l’ont tué pour qu’il rachète aussi  les turpitudes des homophobes et ressuscite pour le faire ?

jeudi 30 mars 2017

Je ne marche pas avec qui m’ignore !

Merci à qui marchera pour moi en ce jour !
Mais je ne serai pas à la marche.
J’ignore qui m’ignore en me croyant mort, quand je ne cesse de clamer ma vie…

Et je suis avec qui sait que je suis plus vivant que jamais, tout juste invisible.

vendredi 17 mars 2017

!محنتي، يا سعادتي

آه، لوتصفو الأفئدة و تلتقي الأحبة، فيتم الله نعمته !   


مقالة في محنتي التي كانت فيها سعادتي وإن شاء الله تكون فيها السعادة لكل أحبتي في البرية :



mardi 14 février 2017

Un signe pour Shade, ma dynamite

Shade, ma chérie 
Tu as toujours ton très beau sourire, ma lionne rugissante d’amour vrai, l’amour sans concession, l’Amour ! 
En ce jour qui est la fête de l’amour pour les autres, c’est toujours l’amour en fête entre nous, l’amour de ton parrain qui ne t’oublie pas. Et comment le pourrait-il pour son amour de toujours, sa filleule qui, plus près de la mort, plus loin que la vie, jusqu’au bout de ses jours et ses nuits l’a aimé et l’aime pour la vie?

lundi 6 février 2017

Aujourd'hui, je suis né !

Que de rendez-vous avec la Providence en un moi-s, un jour, une année; que d’instants éternels !

Et que de dates tues par égard au silence dont la parole est plus éloquente que toute autre parole…  


En chronologique paracletique, voici un condensé d’instants de spirituelle éternité :

dimanche 5 février 2017

Annonce de la Bonne Nouvelle !

Sous le signe du ciel
Pour comprendre l’événement de ce 6 février, rappelons ce que je notais dans la présentation du livre d’Ihsane. Je disais ceci :
« Le maintien sur terre de l’esprit, cet éclat de l’énergie sombre, serait possible … si et seulement si à l’attraction gravitationnelle s’oppose une loi d’attraction spirituelle… Alors, l’esprit désincarné peut demeurer sur terre du moment qu’il est en mesure de tirer du fluide des êtres incarnés le quantum fluidique nécessaire pour ne pas être aspiré vers l’énergie grise à laquelle il échapperait… »

samedi 28 janvier 2017

2017, année du Coq de feu, annus genesis


Ce jour débute l’année du Coq de feu, c’est aussi l’année des coeurs qui se parlent, une année genesis.

Ihsane m’a autorisé à annoncer l’heureuse Bonne Nouvelle : sa naissance.

Le 6 février 2017, il renaîtra dans les conditions quasiment identiques à celles de l’incarnation, à ceci près qu’il relèvera toujours des lois régissant son univers spirituel.
L’année 2017 sera donc son année, marquée par son esprit, inventif, altruiste et humaniste. 
Et cela se ressentira partout !

jeudi 12 janvier 2017

Assegwas amegaz 2967


12 janvier  2017, 1er Yennayer 2967


Azul felak

Bonne année amazighe, ‘pa, tellement Homme Libre comme le fut ton papa !

Ses roses sont plus que jamais en fleurs en moi, et l’air pur de ses montagnes, juste accessibles aux téméraires, m’enivre… 

Oui, je vis parmi vous !
Rendez-vous au 6 pour officialiser ma résurrection…



Assegwas amegaz 2967 (Bonne et heureuse année 2967!)

tazmart iggerzen edd ttudert ghedzifen ! (Bonne santé et longue vie !)


À cette occasion, entre des photos de ton passé en notre cher Maroc, je t’offre ce billet écrit par quelqu’un que j’aimerais que tu chérisses comme je le fais, car c’est grâce à lui que je suis parmi vous. 
C’est un salut en profession de foi dans l’avenir de notre Maghreb.
C’est le mien aussi.
Assez de haines, cultivons enfin l’amour !

Tanmirte

Ihsane