Ce blog est inspiré, psychographiquement notamment, par l'esprit d'Ihsane, qui n'est nullement réduit à sa dernière incarnation en tant qu'Ihsane Jarfi, mais dans sa complétude d'esprit parfait.
C'est ainsi qu'il s'est présenté et se présente à moi qui ne suis que son intermédiaire avec les incarnés, son médium.


Quand on n'a que l'amour...


Bienvenue ! مرحبا

Pour comprendre le monde des esprits où je me trouve, merci de lire Allan Kardec : Le Livre des Esprits et Le Livre des Médiums.

L'étincelle de génie est en soi; faut-il la capter, en faire flamme éblouissante !


dimanche 8 mai 2016

Bonne fête, Nancy Jarfi, de la part d'Ihsane !





À l'occasion de la fête des mères en Belgique, ce 8 mai, Ihsane ne m'a pas encore transmis de message; or, je sais son amour pour sa maman.
Je ne sais s'il s'adressera à moi ou s'il n'est occupé à s cause ou à autre chose.
Aussi, en cadeau pour lui et pour sa chère maman, j'ai pensé reprendre ici le message qu'il m'avait transmis l'année dernière pour la fête de 2015.
Bonne fête à toutes les mamans, la mienne sur terre et qui est celle d'Ihsane dans l'astral. 


Je l'associe à ce message en saluant l'esprit de son artiste préféré, le génial Farid Latrache qui a le mieux chanté la passion amoureuse, dans les deux sens de la passion : bonheur et douleur à la fois. 
Bonne fête maman  !

Ihsane a dit :


"Ma maman au sourire à jamais large … tellement profond qu'il ne trompe nullement, offrant le meilleur de soi, mérité ou pas. 
Quand on a la noblesse de l’âme, on est et on reste noble, même et surtout avec les ignobles ; c'est tout juste une caractéristique de la noblesse de l’humanité intégrale… 
Que je t'aime, chère maman chérie !"

Mise à jour :

Au moment de la mise en ligne de ce post, Ihsane s'est enfin manifesté et il dit à l'attention de sa maman:

"Que je t'aime, 'ma ! 
Le moment que tu voudras, tu auras mon tendre bisou, autant de fois que tu le voudras, chérie, 'ma mie ! "

Ainsi a parlé Ihsane.
Nancy Jarfi, en cet instant précis, est aussi la maman de tous les justes sur terre, étant la mère d'un esprit juste, et ce tout comme la mienne qui est celle des justes au ciel.
Joyeuse fête è toutes les mamans, sur terre et au ciel ! 
Commentaires :

Voici le commentaire par lequel j'avais introduit mon petit mot l'année dernière : 
Si cette fête des Mères est une création commerciale, elle ne reste pas moins une occasion pour un moment privilégié de sentimentalité, devenu cruellement rare sur terre.
Je le maintiens cette année en rajoutant ceci, cette année :
En un temps où l'on se réveille au spirituel, le matériel ne doit pas être négligé ou méprisé, car il peut devenir une voie royale d'accès au spirituel. 
Aussi, le commerce pour peu qu'il devienne celui du commerce humain, est en mesure de bien se marier avec le spirituel. C'est ainsi qu'il se bonifie, accède au sublime.
Le fête commerciale des Mères en est une illustration.