Ce blog est inspiré, psychographiquement notamment, par l'esprit d'Ihsane, qui n'est nullement réduit à sa dernière incarnation en tant qu'Ihsane Jarfi, mais dans sa complétude d'esprit parfait.
C'est ainsi qu'il s'est présenté et se présente à moi qui ne suis que son intermédiaire avec les incarnés, son médium.


Quand on n'a que l'amour...


Bienvenue ! مرحبا

Pour comprendre le monde des esprits où je me trouve, merci de lire Allan Kardec : Le Livre des Esprits et Le Livre des Médiums.

L'étincelle de génie est en soi; faut-il la capter, en faire flamme éblouissante !


mercredi 18 mai 2016

Faisons donc d'Ihsane Jarfi l'icône musulmane de la lutte anti-homophobie au Maghreb !







Que les militants maghrébins anti-homophobie, les Marocains surtout et encore plus les honnêtes et sincères, regardent bien ce visage ! C'est celui de ce jeune homme, pieux musulman, emporté à la fleur de l'âge par une agression homophobe et islamophobe.

Il est belgo-marocain et il a eu justice en Belgique, sa patrie aimée et pays et de sa mère. Son honneur y a été lavé et son souvenir y est toujours entretenu avec ferveur par des militants sincères qui savent ce que veut dire de devoir perdre tragiquement la vie en étant juste coupable d'innocence.

Or, que fait le Maroc, sa patrie aussi, pays de son père ? Rien ! Être gay y est encore un crime au lieu que ce soit l'homophobie qui soit le crime à punir !
Mais surtout, que font les militants supposés lutter contre cette tare homophobe ? Rien !
Ost-il au moins songé à lui et à mettre son drame au service de leur cause ? Non, ils font comme les autorités marocaines, ignorant son martyre.
Pourquoi ne s'associent-ils donc pas aux militants belges en vue d'honorer la mémoire du jeune homme ?
Pourquoi n'importent-ils pas au Maroc et au Maghreb la marche pour commémorer ce drame ? Pourquoi ne pas faire d'Ihsane Jarfi un symbole pour leur lutte anti-homophobie ? Ne serait-il pas la meilleure icône pour gagner les coeurs à cette cause éminemment humaniste ?
Je l'ai dit — non de gaieté de coeur, mais par devoir — et je le répète ici : on n'a pas de militants véritables contre l'homophobie; on a jsute des islamophobes et, au mieux, des laïcistes. 
Or, comment abolir l'homophobie que les intégristes prétendent, à tort, être imposée par la religion, sans rappeler que l'islam n'a jamais été homophobe? D'autant plus que cela a été prouvé et, qui plus plus est, par des ouvrages édités et publiés au Maroc, pays d'Ihsane.
Que les plus sincères dans la lutte contre l'homophobie regardent donc bien les traits d'Ihsane ! Ils y verront, outre la douleur qui est encore dans sa chair, une tristesse énorme encore plus douloureuse que ce qu'il a enduré la nuit du drame : que l'on continue à ne rien faire de concret en son pays pour abolir l'homophobie.
Regardez ses yeux ! Ils sont sceptiques que la militance de ceux qui se prétendent agir contre l'homophibe soit aujourd'hui efficace.
Mais qu'on y regarde de plus près ! Dans ses yeux, il y a bien, au-delà du doute, une lueur d'espoir ; que la cause anti-homophobie finisse par triompher. 
Pour cela, il n'y a qu'une seule arme : oser dire que l'islam n'a jamais été homophobe et qu'être gay est parfaitement légitime en islam, compatible avec l'islam authentique.
Car Ihsane était musulman pieux et modèle, et il était aussi gay.
Sa famille, ses amis l'adoraient, ayant été de sa vie, au jugement de tous ceux qui le connaissaient, un jeune homme parfait.
Pourquoi les militants sincères, au Maroc et dans tout le Maghreb, ne prennent-ils donc pas son exemple en symbole pour leur lutte !
Pourquoi ne se joignent-ils pas aux militats belges afin de marcher avec eux le 20 lors de la marche traditionnelle en hommage au martyr de l'islamohomophobie !
Et pourquoi ne pas faire d'Ihsane leur icône anti-homophobie en terre d'islam; il en a le profil type !
Je signale ici, ayant eu l'honner d'avoir un contact avec l'esprit d'Ihsane, qu'il sera présent à sa marche le 20 parmi ses amis.
Que tous les militants sincèrent l'y rejoignent, phsysiquement ou par l'esprit.
Que des marches anti-homophobie dédiées à Ihsane Jarfi fleurissent aussi ce 20 mai partout au Magreb !
Ainsi on fera disparaître binetôt l'homophobie de la législation maghrébine pour qu'elle cesse d'être ce qu'elle est aujourd'hui : scélérate étant une violation caractérisée du droit et de la religion !
Enfin, que les militants marocains entrent donc en contact avec la fondation qui porte le nom du martyr à Liège afin de prolonger son action au Maroc où le drame du jeune homme a suscité une réelle émotion.
Note aux militants anti-homophobie :
Pour finir, dois-je rappeler ici que si je suis sévère avec les militants, c'est que j'entends d'une part servir la cause et non la desservir comme ils le font, consciemment ou inconsciemment.
D'autre part, et bien mieux, car je les aime et je ne leur veux que du bien, du moins pour les plus sincères parmi eux qui sont aussi trompés sur la cause et sur l'islam — qui n'est pas homophobe — que la majorité de nos compatriotes dans tout le Maghreb et le monde arabe.
Car je ne cultive que les sentiments d'amour, et l'amitié pour moi l'est.
Mais c'est un Amour exigeant, le seul amour qui vaille, un amour de justesse.
Bonne année 2016 qui, so in est un peu sincère est éthique, verra l'abolition de l'homophobie en Tunisie et partant au Maghreb.
J'y travaille pour ma part.
Rejoignez-moi ou aidez-moi avec un minimum d'honnêteté !


Publié ici