Ce blog est inspiré, psychographiquement notamment, par l'esprit d'Ihsane, qui n'est nullement réduit à sa dernière incarnation en tant qu'Ihsane Jarfi, mais dans sa complétude d'esprit parfait.
C'est ainsi qu'il s'est présenté et se présente à moi qui ne suis que son intermédiaire avec les incarnés, son médium.


Quand on n'a que l'amour...


Bienvenue ! مرحبا

Pour comprendre le monde des esprits où je me trouve, merci de lire Allan Kardec : Le Livre des Esprits et Le Livre des Médiums.

L'étincelle de génie est en soi; faut-il la capter, en faire flamme éblouissante !


dimanche 30 avril 2017

Colère céleste (fin)

Ihsane a tenu des propos sévères sur la fondation portant son nom.
C’est ce qui motive, me semble-t-il, sa colère, encore plus ou tout autant que le fait que ceux qu’il qualifie être ses chers chéris continuent à penser à lui comme mort, étant absent à leur vue et non vivant.
Or, c’est une telle pensée humaine qui l’empêche de se manifester, non pas une volonté délibérée de sa part.

S’agissant de la fondation, voici ce qu’il dit dans son message :

« Faites que la fondation, si elle doit continuer à fonctionner, se charge de la seule cause qui vaille à mes yeux et qui est de nature à changer les choses du tout au tout dans le monde. Car abolir l'homophobie en terre d'islam y sera le  premier pas décisif vers le vivre-ensemble paisible,  l'acceptation  de l'homosensuel étant celle du différent absolu, et  donc la voie vers le pluralisme et la démocratie. »
Pourquoi ne pas entendre l’appel d’Ihsane au point de le contrarier, encourir sa colère céleste ?