Ce blog est inspiré, psychographiquement notamment, par l'esprit d'Ihsane, qui n'est nullement réduit à sa dernière incarnation en tant qu'Ihsane Jarfi, mais dans sa complétude d'esprit parfait.
C'est ainsi qu'il s'est présenté et se présente à moi qui ne suis que son intermédiaire avec les incarnés, son médium.


Quand on n'a que l'amour...


Bienvenue ! مرحبا

Pour comprendre le monde des esprits où je me trouve, merci de lire Allan Kardec : Le Livre des Esprits et Le Livre des Médiums.

L'étincelle de génie est en soi; faut-il la capter, en faire flamme éblouissante !


Bonheur d'Ihsane

Le bonheur actuel d'Ihsane



Qu'on sache une chose, que les soufis ont bien explicitée : un esprit n'est jamais plus heureux que quand il retrouve tous ses moyens, une fois libéré des contraintes de la matière que représente le corps !

Il est alors comme un enfant devenu adulte; et tout ce qui a été important dans sa vie terrestre est synonyme de l'enfance pour un adulte. Certes, ce qu'il est devenu dépend pour beaucoup de ce qu'il a vécu, mais cela ne compte pas ou plus par rapport à ce qu'il est devenu.

Ainsi, les drames et les accidents de l'enfance, même s'il ont pu atteindre le plus haut degré de l'horreur, sont dissous ne laissant plus de trace, même pas un vague souvenir, juste la leçon que l'on doit retenir et l'action que cela peut supposer.
Avec maintenant près de deux ans de contacts réguliers sinon permanents avec l'esprit d'Ihsane, je l'ai senti et vu évoluer d'une douleur évidente de subir encore en quelque sorte les choses à un état certain de plénitude épanouie.
Aussi, je peux ici le dire et l'affirmer fortement : Ihsane et heureux.
Son bonheur est certes d'être aimé, mais aussi d'aimer comme il l'a toujours fait durant sa vie qui ne se réduit pas à sa dernière incarnation.
Il est désormais un esprit uni ou parfait, qui agit en conformité avec sa ligne de vie transcendant temps et espace.
Et ce bonheur est tellement grand qu'il le partage avec des esprits incarnés et désincarnés autour de   nobles causes comme celle de l'homosensualité qui est bien et par excellence la cause de l'amour bafoué et de la culture des sentiments contrariés.     

Aimer Ihsane, c'est donc honorer son combat et se réjouir de son bonheur auquel s'ajoute le privilège qu'il a de demeurer sur terre, car un esprit est appelé à rejoindre le plan spirituel sauf exception. Et sauf exceptionnalité de l'esprit. Ce qui est le cas pour Ihsane, le bienheureux !